Quart d’heure américain


Il est 16h, c’est une fille qui assure l’ambiance. Et un peu comme la nuit américaine au cinéma, la musique de Julie Seiller & Gaël Desbois recrée une ambiance nocturne forcément artificielle lorsqu’il est 14h et que nous sommes en plein milieu d’un restaurant. Le duo s’installe, Julie boucle quelques notes de guitare, Gaël appuie le tout d’une rythmique sourde. Quelques dissonnances calculées, un chant aérien, une belle harmonie, un passage au piano très réussi, voilà quelques impressions qui nous traversent. Elle chante et harmonise, lui rythme l’ensemble, eux forment un duo musical aussi fragile qu’élégant. Un univers sinueux et moite au pouvoir évocateur fort.

Malgré tous nos efforts, l’ambiance ne se prête pas à un univers aussi sombre, et il est difficile de rentrer dans cet univers. Une partie du public est attentive, l’autre plus volatile, et l’on ressort avec l’impression d’avoir vécu quelque chose de beau, mais de trop discret. «Notre musique accompagne un spectacle.» Ah oui, voilà. C’est pour ça.

Raphaël Chapalain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *