Fiche d’identité artistique #6 : Jabberwocky

Qui sont-ils ?

Derrière ce nom énigmatique tiré d’un célèbre poème de Lewis Caroll se cache en réalité un trio d’étudiants poitevins en médecine : Camille Camara, Emmanuel Bretou et Simon Louis Pasquer. Au-delà d’une complémentarité musicale (synthé, pad, guitare), Jabberwocky c’est donc avant tout un groupe de potes où « il n’y a pas de chef, que des soldats. ».

Leur parcours en quelques mots :

Formé en 2013, le groupe connaît un succès aussi rapide qu’éclatant avec son premier single Photomaton, qu’une célèbre pub automobile contribuera à populariser auprès du grand public avec plus de 6 millions de vues sur Youtube. La sortie de leur premier album Lunar Lane, en 2015, vient alors autant confirmer le potentiel que laissait supposer leur premier EP, Pola que l’enrichir de la diversité de nouvelles collaborations (Ana Zimmer, Owlle, Clara Cappagli). Suite logique de cette fulgurante réussite, le groupe enchaîne les festivals, notamment les Vielles Charrues, avant la récente sortie début mars de leur nouvel EP, Make, à la fois plus homogène et rythmé que les précédents.

Et le genre de musique ?

Si les influences sont multiples (Rone, Disclosure, Flume…) , le style electro-pop de Jabberwocky est immédiatement reconnaissable par la rythmique de leurs bases instrumentales, que viennent souligner de nombreux featurings féminins (Elodie Wildstars, Mai Lan…). A noter, une identité visuelle déjà bien définie, tant sur le plan des clips, avec la présence de l’actrice franco-iranienne Golshifteh Farahani par exemple, que des artwork d’albums, à l’esthétique si particulière.

Où les écouter et les retrouver ?

S’il ne fallait retenir qu’une seule date de leur actuelle tournée, c’est bien sûr leur passage à Mythos le vendredi 7 avril ! À 22h00, le Cabinet Botanique sera l’écrin idéal pour découvrir leur tout dernier EP, Make et s’imprégner d’un univers électro aussi onirique qu’intrigant.

Un petit morceau pour patienter :

Étiqueté , , , ,