Un instant électrisant avec Cléa Vincent

Ne vous fiez pas à ses airs d’adolescente tranquille : quand Cléa Vincent paraît sur la scène avec sa veste rouge vif, ses bottines de cuir et son short déchiré, c’est une véritable jeune femme pleine de pep’s et de fraicheur qui prend place derrière son clavier, debout face à son public. Public tout aussi jeune que l’artiste : nombreux sont les enfants venus l’écouter… mais pas que ! Car le style spontané de Cléa Vincent rassemble les générations, tout comme les thèmes qu’elle aborde dans ses chansons : du grand méchant Loup de notre enfance qui nous menace de nous manger, à la dépossession de soi quand on est ado, en passant par les références à Dalida, Cléa Vincent nous offre une prestation pimpante et nous entraîne avec elle dans son univers.

Ce n’est pas la première fois que la scène rennaise la reçoit : c’est en effet sa 3e parution, après un passage à Bars en Trans cet hiver notamment. Au cours du concert, elle nous présente son prochain EP, Tropic Cléa qui sortira en avril, nous en faisant découvrir une partie à travers des titres sur lesquels elle se déhanche avec élégance. Entourée de ses musiciens, une troupe masculine, elle nous électrise de sa voix : un regain de vie se sera emparé de la salle et y laissera une énergie prégnante, piquante, fraiche. Tant d’adjectifs qui ne suffisent pourtant pas à qualifier la vivacité de cette demoiselle dont l’avenir musical semble s’annoncer sous de merveilleuses journées, à l’instar de cette fin d’après-midi baignée de soleil.

Photo © Élodie Le Gall

Étiqueté , , , ,