Thomas Dutronc, un concert très convivial

Les musiciens entrent un par un sur scène. Puis Thomas Dutronc arrive à son tour. Après une chanson, il s’excuse de devoir garder les lunettes, mais les textes sont récents et sujets à bon nombre de modifications. Le public découvre donc en exclusivité les titres du futur album qui sortira à l’automne, et on adore ça.

Entre deux chansons, il raconte comment celles-ci ont été écrites, afin que le public puisse imaginer le cadre. « C’était en Corse, sur la terrasse, à l’heure de l’apéro ». Très vite, le public reprend les refrains entraînants et totalement inédits. Parfois, le chanteur retire ses lunettes, et chante ses chansons les plus connues, du Blues du Rose à J’aime plus Paris, que l’on chante avec joie. Petite surprise, on a même eu des reprises de chansons de Jacques Dutronc. La ressemblance vocale en est presque troublante.

On a également pu voir ses talents de guitariste, à faire pâlir d’envie beaucoup d’amateurs. De nombreux morceaux instrumentaux sont joués en duos de guitares plus ou moins rythmés et impressionnants. La complicité sur scène entre les musiciens et Thomas Dutronc est évidente et peut rendre le public presque envieux.

Thomas Dutronc a beaucoup d’humour. En pleine chanson, il commente un texte qui est en cours de création. « ce paragraphe là il est assez neutre, il va dégager je pense ». Il nous soumet différents couplets pour avoir notre opinion, et l’on apprécie beaucoup le dialogue ainsi instauré. Le public est extrêmement sollicité et cela renforce l’ambiance joyeuse qui règne au Magic Mirrors. Nous sommes invités à analyser le texte de la chanson, ses rimes aussi. Dans un moment d’entracte, et sur fond de musique asiatique, le chanteur et ses musiciens déambulent dans les rangs pour proposer des chips à la crevette aux spectateurs. Si si. Grand moment de surprise, mais aussi de connivence au Cabaret Botanique! Un autre grand moment de convivialité a eu lieu lorsque des spectatrices ont été invitées à danser sur scène pendant plusieurs chansons. Le public faisait dès lors partie du groupe d’amis.

Nous avons passé un bon moment en compagnie de Thomas Dutronc en cette fin de festival. Vivement la sortie de l’album!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *