Bilan réussi

Malgré la fatigue, c’est détendu que le directeur général du festival, Maël Le Goff, nous accueille pour la conférence de presse bilan. Lui et l’équipe ne retiennent que du positif de cette 19ème édition. Concernant la météo d’abord, « les dieux semblaient être avec Mythos ».

La programmation conciliant prises de risque et habitués de Mythos aurait pu être celle du vingtième anniversaire. Miossec, Nicolas Rey & Mathieu Saïkaly et Arthur H se sont surpassés et ont joué le jeu de Mythos en s’adaptant : Charlie Winston jouait pour la première fois entre trio.

Puisque Mythos à aussi le goût du risque, des groupes comme VKNG, Alexis HK, Ben Mazué étaient présents. Le public fidèle de Mythos lui a renouvelé sa confiance en assistant aux spectacles dans les seize lieux partenaires et en profitant des soirées du Cabaret Botanique. Mythos est aussi un endroit de convivialité où se mêlent les Toqués de Mythos pour apporter de la gastronomie à petit prix. Après tout, la buvette et la restauration permettent aussi d’équilibrer le festival.

« On croise les doigts pour être à l’équilibre ! » Mythos c’est aussi un budget, mi-privé, mi-public, entre 700 000 et 750 000€. Comme beaucoup de productions culturelles, Mythos est encore relativement fragile. Avec une pointe d’humour, le président nous rappelle que c’est aussi de la responsabilité des élus de perpétuer un tel festival : tout est une question de choix.

Mythos c’est aussi brasser les publics, multiplier les portes d’entrée, pour que toutes les générations partagent un moment de convivialité. Les DJ set de La Nuit Vous Appartient sont l’exemple parfait de ce brassage : la chasse aux coupons s’est faite avec le même entrain que la traditionnelle chasse aux œufs de pâques.

Il est sur que les dizaines de milliers de spectateurs ont profité d’une belle semaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *