Quelques aveux en vrac

ThéâtreTravaux à suivre

Quelques aveux en vracFrance / Théâtre

Louise Emö / La PAC

1h00

Un vide laissé par la femme qu’on dit folle, qu’on appelle grand-mère, Monique. Face à la lettre manquante de l’être manquante, l’enfant devenue femme se refait le film et invite Monique à rejoindre le congrès des humiliées. Nos idoles forment le monde des meufs qui se sont fait niquer sur les rebords. L’interprète délivre une parole inavouable sur le chemin de l’enquête de sa suicidée de base.

Quelques aveux en vrac s’inscrit dans une logique de répertoire mise en place par La Parole Au Centre au fil de sa pratique. Les pièces sont à la fois interdépendantes et autonomes, réponses renouvelées aux mêmes questions fondatrices, variations infinies d’un motif récurrent, dont les échos formels et thématiques font pousser l’arbre d’une sève poétique à la fois discordante et homogène. Quelques aveux en vrac est ici pensé comme la première partie solo du spectacle choral Sauts de l’ange. Ceci est un appel. Un appel au groupe, à l’émulsion collective et gestuelle quand l’expression individuelle et langagière arrivera au bout d’elle-même, au bout de l’effort, au bord du gouffre et sur le plongeoir de la piscine vide.

www.cppc.fr

Distribution

Écriture, mise en scène et interprétation Louise Emö
Regard à la mise en scène & dramaturgie Manon Roussillon et Louise Dudek
Technique Clément Longueville

Production

Production La Parole Au Centre
Coproduction Théâtre du Château, Eu
Soutien Théâtre L’Aire Libre, Saint-Jacques-de-la-Lande