Le Dernier Ogre

« Si l’amour de tes filles ne calme pas ta forge / Il en naîtra la lame qui tranchera nos gorges. » Après Ulysse nuit gravement à la santé, Marien Tillet et son équipe partent d’une nouvelle contrainte, l’Alexandrin rimé, pour interroger cette fois la figure de l’ogre dans notre société. Du registre slamé-rock au jeu naturaliste il n’y a qu’un pas d’ogre (soit 12 pieds humains pour être précis).

Le Petit Poucet n’est pas l’histoire de sept enfants perdus dans la forêt parce qu’ils n’étaient pas assez aimés par leurs parents. C’est celle de sept petites filles égorgées par leur père qui les aimait plus que tout.

Dans ce témoignage d’un père, passé, présent et futur se font les miroirs de nos dévorations, des plus intimes au plus sociétales. Marien Tillet interroge le rôle fondateur de la figure de l’Ogre dans nos civilisations. Il nous confronte à notre « ogritude » au regard de notre alimentation quotidienne…

De même que nous ne reprochons pas à un chat de manger une souris, peut-on reprocher à un ogre de vouloir manger des enfants ?

Le Dernier Ogre de Marien Tillet par Manuel Piolat-Soleymat – La Terrasse

www.lecridelarmoire.fr

Pourquoi à Mythos ?

« Un conte merveilleux d’une poésie intense et cruelle qui résonne subtilement avec le monde d’aujourd’hui. »

Suivre, écouter, voir

Le Dernier Ogre

Marien Tillet / Cie Le Cri de l’Armoire



Type : Théâtre / Genre : Récit /

Durée : 1h00 / À partir de 13 ans

Plein tarif 15 € / Tarif réduit 12 € / Tarif VIF 8 € / Tarif Sortir! 6 €


Partager le spectacle

Distribution

Mise en scène, écriture et récit Marien Tillet
Composition musicale et guitare Mathias Castagné
Scénographie et live painting Samuel Poncet
Création sonore et régie générale Simon Denis

Production

Production et diffusion Le Cri de l’Armoire
Coproduction La Maison du conte et le Théâtre André Malraux de Chevilly-Larue, le Théâtre des Sources de Fontenay-aux-Roses
Soutien l’Espace Germinal de Fosses, Le Théâtre du Cormier de Cormeilles-en-Parisis, Le Liburnia de Libourne, La Canopée de Ruffec

La Cie Le Cri de l’Armoire reçoit l’aide à la production dramatique de la DRAC Île de France et l’aide aux projets du Conseil Général du Val d’Oise et l’aide à la création du Conseil Général du Val de Marne

Elle est compagnie associée au Théâtre des Sources dans le cadre du dispositif « Conteur au plateau »

Crédit photo : JO

  • Une création intense, brève. Un spectacle coup-de-poing. La Terrasse

Vous aimerez aussi

facilisis risus pulvinar sit ut libero leo. id mattis felis