Théâtre

Distribution

Concepteur, auteur Nicolas Petisoff
Collaborateur artistique, régisseur général Denis Malard
Assistante à la mise en scène Camille Lockhart
Avec Leslie Bernard, Emmanuelle Hiron et Nicolas Petisoff
Avec la participation de Hedda Gauchard, Céline Malard-Béquin et Raphaël Mathieu
Voix off BĂ©atrice Dalle
Compositeur Guillaume Bertrand
Avec la participation du groupe Alberville et la voix d’Anaïs Blanchard
Création lumière Stéphane Babi Aubert
Régie lumière Baptiste Michel
Construction François Aubry
Costumes Marie La Rocca

Production

Production 114 Cie / Nicolas Petisoff
Production déléguée Le Bureau des Paroles / CPPC
Coproduction L’Aire Libre – Saint-Jacques-de-la-Lande ; Compagnie L’Unijambiste – Rennes
Soutiens Au bout du Plongeoir et La CoopĂ©ration Nantes-Rennes-Brest-Rouen – ItinĂ©raires d’artiste(s) : Au Bout du Plongeoir – ThorignĂ©-Fouillard / La Chapelle DĂ©rĂ©zo – Brest / Les Fabriques, laboratoire artistique – Nantes / CDN de Normandie – Rouen
Avec le soutien financier du Fonds de dotation Porosus

Le spectacle est en cours de production et est actuellement Ă  la recherche de partenaires.

Comment avouer son amour quand on ne sait pas le mot pour le dire ?France / Théâtre

114 Cie / Nicolas Petisoff & Denis Malard

1h25

Il y a des mots qui disent avec violence notre façon d’aimer, des mots qui blessent. Comment aimer quand notre amour n’a que des insultes pour être qualifié ?

Nous partageons trois témoignages de comment vivre sa sexualité en tant que minorité LGBTQIA+ quand on a évolué dans un milieu où le terme homosexuel n’existe même pas en pensée. Il y a Nico, le petit gars de province qui tombe amoureux de ses potes de lycée et Manu, la lesbienne butch qui adore Virginie Despentes. Et il y a Less, une lolita qui cherche juste la tendresse. Tout.e.s les trois sont fans vraiment de Smalltown Boy. Iels ont ces questions en commun : Qui j’aime ? Comment se définir dans cet amour ? Comment se définir en dehors de la norme ? Suis-je un.e monstre ?

Dans ce deuxième opus de la trilogie des monstres, Nicolas Petisoff s’empare de ce qui est sensé détruire et l’utilise pour en faire une force, une facette de l’identité.

Visuel © Karosabutkiss

Suivre, Ă©couter, voir

Vous aimerez aussi

Toute la programmation